Accessibilité
certifiée

Le goalball : une discipline paralympique accueillie au Complexe Euroméditerranéen

Tout savoir sur le goalball….

Comment se pratique ce sport ? 

Le Goalball est pratiqué par des sportifs déficients visuels (malvoyants et non-voyants), trois par équipes sur le terrain. Il fait partie de la famille des sports de ballons et s’apparente pour le grand public à un mélange entre du bowling et du handball. L’objectif est de lancer la balle sonore dans le but adverse, protégé par trois athlètes. Ces athlètes s’allongent au sol afin de former un mur et défendre leur camp. Le temps imparti est de deux périodes de douze minutes. Si égalité il y a, des prolongations sont engagées.

Son invention date de la fin de la Seconde Guerre Mondiale, créée pour permettre aux soldats blessés de se rééduquer. Le sport fait son entrée aux Jeux Paralympiques en 1988, à Séoul. En France, il se développe petit à petit et voit naître régulièrement des clubs.

Le silence est de rigueur. Tout bruit inutile des lanceurs est pénalisé. Chaque joueur aussi bien de la défense que de l’attaque doit rester silencieux, y compris les autres membres de l’équipe sur le banc. Ces derniers peuvent tout de même, analyser le match et mettre en place des tactiques, mais cela sans parler durant le jeu. Les informations peuvent être transmises durant les temps morts et la mi-temps.

Quel matériel est utilisé ? 

À propos de la dimension du terrain, le goalball s’adapte sur les tracés du volley-ball (9mx18m). Les cages de buts s’étendent d’une extrémité à l’autre sur la largeur, pour 1,3 mètre de hauteur et 50 centimètres de profondeur.

Les sportifs sont classés selon leur capacité fonctionnelle. Ils doivent porter des masques pour se protéger les yeux, mais aussi pour réduire les inégalités de vision entre chacun. Quant à la balle, elle émet un son en roulant.

Les qualités requises ? 

La concentration demandée aux joueurs est maximale, avec une ouïe à l’affut, en s’efforçant d’écouter les grelots du ballon. Il ne faut pas non plus hésiter à se lancer, voire se jeter sur la balle pour empêcher le tir adverse de se transformer en but. Ainsi, les joueurs doivent se montrer stratèges et déterminés.