Accessibilité
certifiée

Le volley ball assis : une discipline paralympique accueillie au Complexe Euroméditerranéen

Tout savoir sur ce sport ? 

Comment se pratique ce sport ? 

Le volley assis se pratique assis au sol. Les joueurs se déplacent en glissant. Deux équipes s’affrontent, séparées par le filet. Le but du jeu consiste à faire tomber le ballon dans le terrain adverse pour marquer des points. Chaque équipe a le droit de toucher trois fois la balle avant de devoir la passer du côté adverse. La phase de jeu reste similaire au volley-ball : passe et smash.

Aujourd’hui cette discipline compte plus de 10 000 athlètes et se pratique au niveau international, menée par l’organisation World ParaVolley qui orchestrent différentes compétitions à travers 75 pays dans le monde. Le volley assis et l’un des sports collectifs paralympiques les plus populaires. Pour la petite histoire, le sport a été inventé après la Seconde Guerre Mondiale en tant qu’outil de rééducation, de réinsertion et d’épanouissement pour les soldats blessés.

Quel matériel est utilisé ? 

Ce sport se pratique en intérieur, sur des terrains de 10 mètres sur 6 mètres. Les ballons sont les mêmes qu’en volley-ball. Ce qui change, c’est la taille du terrain, plus concis ainsi que les filets, plus bas. Une fois les marquages de terrain réalisés et le paramétrage de la hauteur des filet, (1,15 m pour les hommes et de 1,05 m pour des femmes).

Les qualités requises ? 

Le volley assis demande à ses joueurs un dynamisme constant, ce qui nécessite une certaine endurance. Ces derniers sont constamment en mouvement et doivent faire preuve de vitesse et force.