Accessibilité
certifiée

L’athlétisme paralympique : une discipline accueillie au Complexe Euroméditerranéen

Tout savoir sur l’athlétisme paralympique…

Comment se pratique ce sport ? 

L’athlétisme paralympique fait partie des handisports les plus populaires. Il fut l’un des premiers sports à être intégré aux Jeux Paralympiques en 1960/ Les premières courses ont eu lieu dans les années 1940, au Royaume-Uni où les patients de l’hôpital Stoke Mandeville organisaient des courses de fauteuil. Le sport s’ouvre à différents types de handicap, assez éclectiques :

  • Paraplégiques, tétraplégiques et assimilés
  • Amputés et assimilés
  • Malvoyants et non-voyants
  • Paralysés cérébraux
  • Personne de petite taille
  • Sourds

Grâce à sa variété d’épreuves, l’athlétisme est le sport qui offre le plus important catalogue en sport paralympique :

  • Courses sur piste (sprint, haies, moyennes distances, longues distances, relais)
  • Courses sur route (10km, semi-marathon, marathon)
  • Sauts (hauteur, longueur)
  • Lancers (disque, poids, massue, javelot)

Ceux-ci font l’objet d’adaptation par rapport à l’athlétisme valide. En effet, elles peuvent être guidées pour les déficients visuels ainsi que structurer différemment selon le type de handicap.

Quel matériel est utilisé ? 

Ses pratiques se distinguent en deux types :

  • La pratique debout, pouvant nécessiter l’usage de prothèses
  • La pratique en fauteuil pour toutes personnes ne pouvant pas courir debout. Exception pour les lancers, qui se font à partir de chaise spécifique.

En termes d’infrastructures, différentes sont nécessaires selon les épreuves. Le Complexe Euroméditerranéen dispose d’une piste très appréciée par les sportifs et permettant de concourir en sprint, moyennes distances, longues distances et relais. Elle se compose de 7 couloirs de 400m.Plus d’information ici. Également, le Centre est adapté pour de la course de fond, de demi-fond ainsi que le saut et hauteur et en longueur.

L’athlétisme paralympique au Complexe Euroméditerranéen

Nombreux sont les athlètes venus s’entraîner au Complexe Euroméditerranéen, à l’image de Julien Casoli, double médaillé de bronze aux Jeux Paralympiques, en préparation pour Tokyo durant le mois d’avril 2021.