La boccia : discipline olympique accueillie au Complexe Euroméditerranéen

Tout savoir sur la boccia

Comment se pratique ce sport ?

La boccia est un sport de boule apparenté à la pétanque. Elle est pratiquée par les personnes en situation de handicap en catégorie handisport.

Les matchs se jouent en individuel, en doublette ou en triplette. Les joueurs s’affrontent en 4 mènes (ou 6 mènes pour un match en triplette). Chaque joueur ou équipe dispose de 6 balles. Le premier joueur lance le but puis joue une balle. Le joueur adverse doit jouer jusqu’à la reprise du point. Après la dernière balle jouée, chaque balle de même couleur située le plus près du but, rapporte un point au joueur correspondant.

Quel matériel est utilisé ?

Ce sport se pratique en intérieur, sur un terrain dont les dimensions sont de 12,5 × 6 m.

Le gymnase du Complexe Euroméditerranéen convient parfaitement à la pratique de ce sport du fait de son sol adapté ; il suffit de délimiter les terrains au sol à l’aide de ruban de marquage.

Un jeu de boccia est composé de 13 balles en cuir : 6 bleues, 6 rouges, 1 blanche

Suivant le handicap, une rampe est nécessaire pour déclencher le tir.

Les qualités requises ?

Ce sport nécessite de la stratégie tactique mais aussi de la précision dans le geste et une bonne coordination manuelle. Et surtout pour reprendre les mots de Samir VAN DER BEKEN, 4 fois Champion de France en individuel, « de la motivation et du plaisr »

Les athlètes en stage au Complexe Euroméditerranéen

Le Comité Paralympique a validé à l’automne 2020 la liste des sportifs sélectionnés pour les prochains Jeux Paralympiques de Tokyo 2021. Ainsi, l’équipe de France de boccia BC3 est composée de Rodrigue BRENEK, Sonia HECKEL et Samir VAN DER BEKEN assistés respectivement de François SCHRAEN, Florent BRACHET et Thomas WALGAEF.

Une équipe que le Complexe Euroméditerranéen a eu le plaisir d’accueillir lors d’un stage du 10 au 15 janvier 2021.

Témoignages

Le Complexe Euroméditerranéen constitue un outil essentiel et incontournable pour faire atteindre à mes DEJEPS Rugby leurs objectifs. Nous pouvons réellement travailler tous les facteurs de la performance. L’esprit sportif est plus que présent ici et les infrastructures remarquables. Les gîtes sont spacieux, ce qui n’est pas négligeable pour des rugbymans !  Aussi, la mitoyenneté avec les différents publics présents sensibilise de manière exponentielle mes joueurs. J’apprécie venir ici et je reviendrai ! 


Sébastien Bertrank
Ancien rugbyman international et coordinateur du DEJEPS Rugby a / CREPS

Je suis entraineur d’athlétisme et je viens ici avec mes équipes pour profiter des installations de qualités très complètes. Elles offrent le luxe d’être toutes sur place, ce qui est très pratique quand nous sommes en groupe, cela évite les déplacements. Au fil des années, nous sympathisons avec les équipes. C’est la sixième fois que je me rends ici. Aussi, j’apprécie Montrodat pour son calme et son cadre, au plein coeur de la nature. C’est un plaisir d’emprunter les chemins de footing autour du Complexe Euroméditerranéen. L’air de la montagne nous réussit.  


Suthès Theoginus Placedes
Entraîneur d'athlétisme

Je pratique l’athlétisme handisport en fauteuil. Je suis titré en différentes compétitions avec mes spécialités les 800m et 1500m : Championnat de France mais aussi Championnat du Monde. Je peux aussi  parler du Marathon de Paris, gagné à trois reprises. J’ai choisi de venir à Montrodat pour m’entraîner en vue des Jeux Paralympiques de Tokyo qui ont lieu dans quelques mois. Au Complexe Euroméditerranéen, les conditions pour cette préparation sont sympas, à commencer par la piste, une de mes meilleures que j’ai vu au monde. Aussi, la campagne et l’oxygène me font beaucoup de bien. Je n’oublie pas l’accueil, toujours aussi agréable.


Julien Casoli
Athlète paralympique

Même si la discipline est assez « récente » au sein de la Fédération Handisport, la France a su recruter des profils qui ont très vite permis d’accéder à des hauts niveaux de performance. En effet, si la commission Boccia n’a vu le jour au sein de la Fédé qu’en 2007, dès 2010 les athlètes participaient au championnat de France puis devenaient champion d’Europe en 2019. Ils sont 4ème mondiaux aujourd’hui ! Nos ambitions restent élevées aujourd’hui. Nous visons le titre de Champion Olympique aux Jeux de Tokyo. Le stage au Complexe Euroméditerranéen de Montrodat [du 11 au 15 janvier 2021] est le premier que nous réalisons depuis le début de la crise sanitaire. Nous allons en enchainer d’autres jusqu’à cet été. Les athlètes veulent aller jusqu’au bout et revenir avec l’Or !


Sophie TERNEL
Directrice Sportive Boccia / Fédération Française Handisport

Complexe Euro-méditerranéen - Laurence Le Franc secrétaire générale du comité régional PACA handisport

Nous venons régulièrement effectuer des stages au Complexe Euroméditerranéen de Montrodat. Le gymnase est non seulement parfaitement adapté pour la pratique de notre sport mais également totalement accessible aux athlètes en situation de handicap. Et le top, c’est que nous avons libre accès à toutes les infrastructures H24, à notre convenance. Toutes les conditions sont réunies pour pouvoir s’entraîner dans de bonnes conditions. Aucun souci de logistique, nous pouvons vraiment rester focus sur nos missions de coaching ou de soins auprès des athlètes. De plus, l'accessibilité aussi des gîtes est facilitante pour une bonne récupération tant pour les joueurs que pour les assistants sportifs (facilité d’accès aux chambres, aux douche …)


Laurence LE FRANC
Coach médical-Kiné / Equipe de France de Boccia

Complexe Euro-méditerranéen - Samir Vanderbeken, joeur professionnel de boccia

Nous sommes venus au Complexe Euroméditerranéen pour préparer les jeux de Tokyo. Notre objectif est de réaliser le plus de stages possible afin d’être prêts non seulement pour les JO mais aussi pour l’Open de POVOA au Portugal en juillet. Je pratique la Boccia depuis 2006 et j’ai intégré l’équipe de France en 2014. 1ère sélection , 1ère médaille ! Puis d’autres encore depuis. Et j’espère que ce n’est pas fini … S’entraîner à Montrodat c’est vraiment intéressant, à tous niveaux. Les infrastructures sportives sont de bonne qualité et les logements sont spacieux et bien conçus ! Et cerise sur le gâteau, cette année on a même pu profiter des beaux paysages enneigés. Magique !


Samir Van Der Beken
Athlète de Boccia paralympique - Champion d’Europe par équipe en 2019 - Champion de France individuel à 4 reprises / Equipe de France de Boccia